Richard PAWLOWSKY et Bahdja METHIA

Mouvement Résistances à Orange et dans le Haut Vaucluse


Campagne 99,89% sans papier,
sans CO2
                            bulletin de vote

Foire Aux Questions              Résistances
Demandez le programme!

Qu toujour pren e rèn noun douno, a la fin cadun l'abandouno

Les points du programme plus détaillés ou dans les grandes lignes

Le Mandat
    Mon action
    Le Travail d'un député
        Aux services des concitoyens
        Législatifs
    Rapport avec
        le gouvernement
        les associations
    La réserve parlementaire

Législation
    Simplification du droit
    Remise en cohérence des lois de la précédente mandature
    Délai de mise en place

le Programme (les grandes lignes)

Développement

AGRICULTURE ET RURALITE
       
            Facilitateurs création, expansion
            Allègement des réglementations
            aides à l'emploi
            maïtriser les couts énergétiques
            aides aux investissements
            Dynamiser les bassins de vie
            Rayonnements économiques et culturels

EMPLOI

LOGEMENT

TRANSPORT
            Infrastructure
            Favoriser l'accès aux transports communs
            Urbanisme
            POS
            Commerçants, artisans

ENVIRONNEMENT    
            Changement climatique
            Energie renouvelable
            Industrie nucléaire
            Energie
            Biodiversité et culture

EDUCATION
    Revalorisation du savoir, de la fonction et des rémunérationsr
    Dysléxie

RETRAITES
     L'économie des services à la personne 

RECHERCHE
    Financement

Les alliances et le réseau



 

Q : [Le Mandat]
R :

Mon mandat

mon action

Je serai présent sur le terrain, de part mes liens familiaux et historiques avec la région mais aussi par ce que si je m'engage c'est pour être à votre écoute, essayer de traduire en actes vos souhaits.

Je suis pour une participation effective qui se fera aussi via internet et par des permanences et des visites auprès de chacun des habitants de la circonscription.

Je veillerai à ce que l'accès à internet, très haut débit (fibre optique) devienne une réalité sur notre territoire, que les moyens de mise en place de ligne de téléphone mobile gratuite soit disponible pour les habitants..

Ensemble nous réussirons à redynamiser notre circonscription et la région.

Apportons notre pierre à la construction d'une République française renouvelée.

 

haut de page


Le travail de député

Aux services des concitoyens:

Permanence ouverte à tous
Recueil des propositions
Défendre vos dossiers
Chercher des aides
Démêler les dossiers administratifs compliqués
Rendre compte de mon action chaque année

Législatifs

Proposition de lois
Amendements
Mise en ligne des projets pour recueillir vos remarques, vos aides, vos ressources
Participer aux commissions
Voter les lois

Pour ne parler que du quotidien.

Rapport avec le gouvernement

Veiller à lui faire respecter les budgets votés
Veiller à lui faire respecter ses promesses
Veiller à éviter toutes dérives néfastes pour l'avenir de la France

Avec les associations

Améliorer leur accès aux financements
Être à leurs côtés pour faire avancer leurs projets
Augmenter leur visibilité dans la population

La réserve parlementaire

En dehors des besoins impérieux et urgents, cette réserve servira à des projets de développement, en contrepartie, en cas de réussite, il sera demandé aux bénéficiaire de reverser tout ou parti à une fondation qui pourra elle-même supporter des projets d'avenir.

Chaque citoyen pourra contribuer et sur dossier bénéficier de ces fonds;

Une partie de ces sommes seront réservées pour des micro-crédits.

 

haut de page


Législation

Simplification du droit

Simplifier et revoir le corpus au sein de commissions, revoir et simplifier le droit existant, Promouvoir des lois plus claires et plus applicables

Remise en cohérence des lois de la précédente mandature

Bien des lois de la précédente mandature ont été faites pour répondre à des impératifs d'actualité. Une remise en cohérence s'impose.

Leurs mises en application n'ont pas été étudiées, moyens à mettre en œuvre, créations de structure et formations des personnels.

Délai de mise en place

Pour les entrepreneurs et dans certains cas de simples particuliers, la valse des lois et règlements crée des incertitudes voire crée les conditions de la disparition de leurs activités ou de la base de leur vie.

Proposons qu'un délai de carence et qu'un budget de mise en œuvre ainsi qu'une étude d'impact sur la société et l'environnement soit systématiquement associés à toute nouvelle loi prenant effet à la signature du décret d'application.

Les bénéfices attendus seront une mise en application facilitée :

la possibilité pour les entrepreneurs d'anticiper les effets d'une nouvelle loi sur leurs activités;
un contrôle a posteriori des effets de la loi;
une évaluation des effets réels de la loi  http://blogs.senat.fr/capl/ mise en place de commission.  Inscrivez vous si vous le souhaitez.

 

 

haut de page


Développement

agriculture

Favoriser les petites exploitations, la paysannerie, le bio, le raisonné, faciliter la réorganisation des circuits de distribution

Redéfinir la répartition des bénéficiaires de la PAC en direction des petites exploitations

améliorer les marges

améliorer les marges de productions, diminuer les intrans et la dépendance vis à vis des gros groupes et de l’approvisionnement

redistribution de la PAC

Formation d'un fonds avec la PAC

Redistribuer ce fonds selon de nouveaux critères favorables aux petites exploitations en "bio", raisonné,

Possibilité de prêt au taux interbancaire, et sur certains projet à taux zéro.

....

haut de page

nouveaux produits, nouveaux marchés

Supporter de nouveaux modes de production, de distribution, libérer les semences des droits

Facilitateurs création, expansion

Rendre possible l'installation des centres de recherches et des ateliers de prototypages et d'études de marché pour les créateurs d'entreprises mais accessibles aussi aux artisans pour chercher de nouveaux marchés ou étendre leurs clientèles

Allègement des réglementations

Faire modifier les lois pour faciliter les nouvelles activités ( agriculteur de la biodiversité, solaire haute pression, mini-éolien, possession d’animaux de basse-cour pour le recyclage des déchets ménagers, possession et installation de ruches, hippo-traction, culture du lin et du chanvre, transformation des pailles en produits pour le bâtiment et de la cellulose comme élément de base des matières plastiques et leur valorisation,

haut de page

Aide à l'emploi

faciliter l'embauche et le maintien des travailleurs du secteur agricole
En effet, maintenir les populations sur leurs terres aassoient tout le tissus éconique.

Maîtriser les coûts énergétiques

combiner les ressources énergétiques et autoriser le développement de petites unités de production hydraulique, éolien, solaire thermique et photovoltaïque

Aides aux investissements

réunir les établissements financiers pour améliorer les échanges et faciliter les investissements

Dynamiser les bassins de vie

Dynamiser les bassins de vie en recréant des filières de transformations des produits de base pour l'alimentaire, le bâtiment

Rayonnements économiques et culturels

Créer des manifestations de valorisations économiques et culturelles pour mieux faire connaître notre circonscription, en PACA, en France, en Europe et dans le monde

haut de page


Q : [Emploi]
R :

Aider les PME, TPME et auto-entrepreneur à trouver des marchés et se développer pour créer des emplois

Créer des événements nationaux et internationaux pour dynamiser et améliorer la visibilité des produits et productions de nos terroirs

Mener une réflexion conjointe sur l'utilité humaine et environnementale des productions et de leurs distributions

Revoir le statuts des auto-entrepreneurs avec plus de protection et une révision des plafonds

 

haut de page



Q : [Logement]
R :

Relancer la rénovation et l'éco-conception des habitations et du bâti.

Faire une proposition de loi visant à réformer les contrats de bail.

Un bail c'est un bien immobilier donné en location. Un locataire qui moyennant un loyer peut utiliser ce bien.

Je tiens à rajouter que c'est un service d'entretien fourni par le locataire. Et, qui doit à ce titre être rémunéré.

L'avantage est de pouvoir moduler le coût résultant, et du loyer, et de la rémunération pour l'entretien, et des aides au logement éventuelles. Ce qui permettra un meilleur dialogue entre propriétaire et locataire, un bien meilleur entretien par le locataire, une meilleur maîtrise du prix des logements, une relance non négligeable en cette période aux économies du bâtiment

 

haut de page



Q : [Transport]
R :

Infrastructure

Organiser et mettre à l'honneur le transport par fer entre les grandes villes et les bassins des mégapoles régionales.

Réseaux hippo-tractés

Favoriser l'accès aux transports communs

organiser les transports communs des bassins d'emplois pour que les coûts pour l'utilisateur diminuent voire aller vers la gratuité sur le bassin. Afin de limiter la pollution des véhicules individuels et lutter ainsi contre le changement climatique.


Urbanisme

Reconcentrer les activités économiques au sein des villes et villages, ou à leur périphérie proche (moins de 1 km)


POS


Interdire la transformation des terres en zone constructible. Certes apporteur d'argent mais contraire à la lutte contre le réchauffement climatique et au développement rural.

 

haut de page

Commerçants, artisans

Ne plus autoriser des mégas centres commerciaux (le pontet, Coudoulet-les Vignes) mais amélioration des accès des bourgs et diversifications des commerces et artisans.

 

haut de page


Q : [Environnement]
R :

Changement climatique

Chercher et activer des mesures pour contrer le changement climatique et les effets

Energie renouvelable

S'appuyer sur des recherches et des initiatives sur les énergies alternatives et en particulier renouvelables pour transférer la production énergétique vitale en France pour évter toute dépendance vis à vis de l'étranger grâce à la mise en place de moyens alternatifs.

Installer des programmes de solaires thermiques haute pression beaucoup moins polluants que le photovoltaïque et plus demandeur en terme d'emploi.

Installer des programmes de recherches et production de mini-éolien pouvant s'intégrer dans les fruitiers, et bâtis peu élevés, plus adapté au sud Vaucluse.

Industrie nucléaire

Après Fukushima, les Japonais en un an ont arrêté toutes leurs centrales nucléaires (25% de l'approvisionnement), mais nous ne sommes pas le Japon, et il serait ridicule d'abandonner nos savoir-faire, aussi faudrait-il mettre en place des structures basées sur les compétences exceptionnelles de l'industrie nucléaire mise au service du civile, et notamment de la recherche dans le domaine des énergies propres et de l'économie des ressources naturelles, pour que le désenclavement du pays dans le nucléaire devienne possible. Les universités pouraient d'ailleurs être associés à ces structures.

Les emplois moins qualifiés de l'industrie nucléaire sont, de toute façon, préservés le temps du démantelement qui est un chantier qui durera sur plusieurs générations, que ce soit pour la dépollution des sites, le stockage ou la valorisation.  Activités à hautes technicités qui requièreront des filières de formation complémentaires pour les employés actuels.
Cela necessitera des négociations entre les différents acteurs pour gagner en efficacité et sécurité pendant la transition.
Comme une centrale arrêtée et en cours de démantèlment devient un poids mort pour la filière des énergies, les budgets pour prendre en compte les coûts de démantèlement ne pourront venir que des recettes dégagées par les énergies renouvelables, d'où des relances de ces énergies pour qu'elles puissent produire, marger et dégager des recettes le plus rapidement possible et à un niveau important.

En attendant, un interdiction de faire de la sous-traitance dans les zones sensibles est souhaitable.

 

haut de page

Énergie

Aider les recherches et financer les prototypes afin de créer une industrie forte des énergies renouvelables.

Solaire thermique haute pression
mini éolien
mini hydraulique
solaire agricole et aquacole

 

haut de page

Biodiversité et culture

Limitation de l'utilisation des intrans, augmentation réelle des marges Développer la transformation et la valorisation des productions
Culture avec association
Jachère productive
Favoriser le maraîchage
Aide aux truffières
Aide aux oliveraies
Aide aux lavandiers
Aux élevage ovins et volailles
Ânes et chevau
Aides pour le passages aux exploitations en vins bio
...

haut de page

 


Q : [EDUCATION]
R :

Revalorisation de la fonction et des rémunérations

L'éducation est le point primordiale.  Cependant dans le cadre d'un mandat local il est difficile de promouvoir une politique nationale qui seule est garante de la réussite de tous, en dehors du vote de la loi.

Cependant, comme l'écart de rémunération entre les professions administratives et technologies, provoque un glissement de l'intérêt des élites intellectuelles des sciences et technologies vers le "management". Il en résulte que personne n'est à sa place, et que les emplois demandant des capacités techniques ou scientifiques sont très mal payés et ne sont plus qu'honorifiques. Ceci explique la "fuite des cerveaux", et que les postes de managements surpayés soient occupés par beaucoup de personnes au profil inadapté.

Il conviendra donc de convaincre les managers de l'absolu nécessité de rémunérer à leur juste valeur ces emplois même si pour les métiers financiers et managementauriaux le ROI (retour sur investissement) sont plus évaluables à court termes.

La mise en place de formations spécifiques (GRETA ou autres) aux territoires est une donnée fondamentale du développement de nos régions.

Dysléxie

Près d'un enfant sur 10 est atteint de trouble à la lecture/écriture mais 3 à 5%, selon les définitions, seraient de vrais dyslexiques et/ou dysphasiques.

Bien souvent, les procédures faites pour les "aider" et les "protéger" aboutissent en fait à l'impossibilité administrative de poursuivre les études. Très souvent, pour alléger leur cursus (pourquoi? ils ont largement les possibilités de suivre, avec il est vrai un besoin de temps plus important), on les empêche d'apprendre une langue étrangère pour se concenter sur le français. Mais sans deuxième langue, pas de possibilité de s'inscrire dans les classes supérieures.
Deux manières de résoudre le probléme à la hussarde, une serait de permettre leur inscription sans langue étrangère, mais ce serait peut-être un avantage compensatoire tros gros?  L'autre de leur faire apprendre l'italien, langue ou l'écriture et la prononciation ne posent pas de probléme, et donc non pénalisante pour les dys.
Le latin, le grec peut être aussi un moyen de se forger des stratégies compensatoires. En latin et en grec ancien, l'objectif dans les cours d'initiation au collège, n'étant d'apprendre à la mâitrise de ces langues. Donc pas forte pression sur l'élève, plutôt curiosité et jeu de l'esprit, qu'en général, le dys aime. 

Voici un site avec des conférences MP3, sur la dysléxie.
 http://www.psychanalysemagazine.com/conference-psy-gratuite-creativite-dans-le-langage-des-dyslexiques.html#.T695amjbrS4.facebook

haut de page

RETRAITES

L'économie des services à la personne.

Comme les services publics, les services à la personnes ne peuvent répondre à des impératifs d'économie de marché. En effet, les retraités sont par définition des non-actifs. Bien que pour certains ils soient autant sinon plus actifs qu'avant la retraite. Cependant ils ne sont plus sensés produire.
Il est donc nécessaire de réfléchir à bâtir une économie ad hoc pour que les services à la personne puissent avoir la qualité, la quantité, et, qu'ils soient accessibles à chacun et solidaires. Ce qui veut dire que ceux qui sont démunis ne soient pas condamnés à rester dans cet état et puissent bénéficier de mécanismes et d'instruments pour améliorer leur situation et ainsi que la sitution de chacun.

haut de page

 

Recherche

financement

i) Supprimer l'AERES, superstructure sans équivalent qui croit pouvoir évaluer toute la recherche Française, toutes les équipes, les labos et les universités. Cette agence de notation style S&P est coûteuse, opaque, inefficace, composée de personnes cooptées à partir de critères obscurs qui ne sert à rien puisque l'écrasante majorité des équipes est classée A ou A+ avec peu ou pas d'incidence sur le financement. De nombreuses équipes en dépit d’excellentes notes à l’AERES sont peu ou pas financées et donc végètent. L’évaluation des laboratoires et chercheurs doit être assurée par les organismes de recherche (EPSTs) et les instances locales pour les universités. Il faut aussi stopper cette gabegie de structures LABEX, EQUIPEX IDEX etc.qui ont un coût exorbitant en temps et en argent et qui sont conservatrices par essence obéissant à des desiderata politiques. Ils permettent des effets d’annonce mais ne résolvent aucun des problèmes concrets sur le terrain.Le financement du Plan Campus doit se faire en plus des subventions de la recherche, pas en moins comme c’est le cas dans le programme actuel.

ii) Revoir le périmètre et le fonctionnement de l’Agence Nationale de la recherche (ANR) dont le fonctionnement a été épinglé à juste titre par la Cour des Comptes pour son coût de fonctionnement et d’administration. L’ANR doit être une structure souple de taille considérablement réduite qui travaille en étroite collaboration avec les EPSTs et Universités et qui est réservée aux priorités affichées par les pouvoirs publics dans des domaines bien définis (retour des chercheurs de l’étranger, jeunes équipes, valorisation de la recherche, gros équipements etc ). Ces budgets doivent pouvoir financer 25% du montant et des dossiers soumis car en deça de ce chiffre le taux de succès l’évaluation n’est pas fiable. Surtout, les EPSTs et Universités doivent pouvoir assurer un « financement de base » aux chercheurs et enseignant-chercheurs de qualité, le budget de l’ANR venant en plus de celui-ci. Ce financement de base permet la créativité et l’essaimage sachant que les grandes découvertes ne se font qu’à partir d’un certain volume de recherche de base. L’ANR ne doit pas se baser, sur des évaluations exclusives par des chercheurs étrangers car les aspects locaux ne peuvent être ignorés et la compétition internationale est souvent incompatible avec cette approche ; On n’a jamais vu des « study sections américaines » jugées uniquement par des chercheurs étrangers.

iii) Il faut arrêter le démantèlement des EPST tel qu’il a été entrepris depuis plusieurs années et créer les conditions d’un partenariat équilibré entre EPST et universités.

iii) Ouvrir de nouvelles perspectives de travail à nos doctorants y compris en dehors de la recherche comme cela se fait dans les pays anglo-saxons. Trouver des affectations aux chercheurs et techniciens qui n’ont plus de financement.

iv) Il est impératif d’augmenter les postes mis au concours et abroger cette règle absurde et lourde de conséquences qui consiste à ne pas remplacer les départs en retraite par de jeunes chercheurs et techniciens aboutissant de facto à une exode de quelques uns de nos meilleurs espoirs. Nos laboratoires y compris les plus prestigieux doivent souvent travailler dans des conditions indignes sans avoir les moyens de tenir la compétition internationale à laquelle ils sont contraints.

v) Réduire le nombre de guichets, l’administration excessive qui les accompagne et simplifier la gestion de la recherche augmenterait notre compétitivité de façon significative sans aucun coût supplémentaire. Nous devons pouvoir ajuster l’utilisation de nos moyens en fonction des résultats que nous obtenons et cesser ce pilotage incompatible avec la recherche et l'innovation qui consiste à prévoir dès le début du programme ce que nous allons découvrir ! Les conséquences néfastes sont nombreuses avec des chercheurs qui passent plus de temps à chercher des finances et à les gérer qu’à faire de la science et à un découragement général face à cette règlementation qui favorise la fuite de cerveaux gravissime pour le futur. La recherche devient un paquebot de croisière sans capacité de manœuvre et d’adaptation.

haut de page

 

Les alliances et les réseaux

Faire bénéficier de mes réseaux, des réseaux des partis qui me soutiennent Mouvement Résistances, RIC (Rassemblement d'Initiatives Citoyennes), Parti Pirate (préserver la liberté individuelle et améliorer les droit des créateurs et défendre leurs revenus), certains courants au sein des partis suivants :le Parti de Gauche, La FASE, le PS, EELV, de divers partis centristes, certains membres de l'UMP tant au niveau national, qu'européen